Cet instrument est un orchestre en soi. On lui a même composé des symphonies pour lui tout seul ! Il trône souvent dans les églises paré d’ors et d’angelots musiciens. Mais sa musique n’est pas qu’imposante, elle peut aussi se faire tendre et charmeuse avec ses jeux de « voix humaine » et autre « dulciane ».

Le professeur: Joëlle Sauvenière